La haie écologique

LA HAIE ECOLOGIQUE

Elle a pour objectif d'attirer, de nourrir et d'abriter les insectes auxiliaires qui sont les partenaires du jardinier puisqu'ils mangent les pucerons, les chenilles et autres qui se nourrissent des cultures. Ses arbustes plaisent également aux oiseaux, qui s'en nourrissent et peuvent s'y nicher. Les hérissons, les écureuils et d'autres petits mammifères y trouvent des refuges.

 Elle conserve  l'hydratation de la parcelle, lutte contre l'érosion et enrichit le sol en carbone (quand les radicelles meurent et apporte de la matière organique). La variété des espèces d'arbustes présentes dans la haie assurent sa pérennité (une espèce malade, les autres survivent).


Les arbres ou arbustes que nous vous proposons favorisent cette biodiversité, mais attention, chaque espèce à ses caractéristiques (exposition, nature du terrain...). Vous pouvez nous contactez, nous essaierons de vous conseiller au mieux ou vous pouvez demander des conseils à un pépiniériste à côté de chez vous.


 


LES PLANTATIONS

Novembre est le moment le plus favorable pour la plantation des arbustes.  Et c'est également à cette époque que l'on trouve  des sujets en racines nues (moins cher qu'en pot). L'espacement dépend du devenir de la haie (taillée ou libre). Pour une haie entretenue, prévoyez 1m20 à 1m50. Les haies laissées libres, il faut tenir compte de la taille que fera l'arbre une fois adulte (hauteur et largeur).

L'entretien

     Un an après la plantation et pendant  deux ans taillez sévèrement pour obtenir des haies bien ramifiées.

     En haie libre, l'entretien est une coupe quasiment à blanc (recépage), tous les 10-15 ans, la haie se régénèrera en grande partie seule.

 

Une lisière herbacée

     Ne tondez pas l'herbe jusqu'au ras des haies. Laissez pousser l'herbe librement (0,5 - 1 m) et vous renforcerez l'intérêt écologique de votre haie (abris, graines).

 

 

 

Le paillis

     Le BRF (bois raméal fragmenté) étalé autour des arbustes, minimise la pousse des herbes, enrichi le sol (remplace les engrais) et diminue l'évaporisation de l'eau du sol. C'est également une valorisation d'une ressource locale. Son mécanisme est identique à celui d'une forêt.

Les arbustes

Les mellifères

aubépine, tilleul, bourdaine, érable champêtre.

Les arbres hautes tiges

chêne, frêne, charme, érable champêtre, cormier, lisier, prunier.  .

Les arbustes

Troène, fusain, néflier, viorne, prunelier, sureau noir, cornouiller sanguin et mâle, chèvrefeuille arbustif, noisetier commun.

 


Néflier, Bourdaine: Ces arbustes disparaissent du paysage français.


A EVITER

Le thuya et le laurier sont de bons écrans visuels, mais ils abritent très peu d'espèces. Le thuya a des racines toxiques pour le potager. Avec les hivers doux, le laurier s'est adapté à notre climat et il prolifère et colonise nos forêts.

A CONSULTER!


Incertain Qu'est que le BRF (Bois raméal fragmenté)?

http://www.dailymotion.com/video/x3ejez_le-brf-une-perspective-d-avenir_news

 

Rigolant film "la magie des haies" par Salanganes

http://www.lamagiedeshaies.com/page0/page0.html

DES CORRIDORS ECOLOGIQUES

L'idée est que si chaque particulier, les entreprises, les municipalités aménagent des haies écologiques qui communiquent entrent elles, on pourrait recréer des coulées vertes entre deux zones plus sauvages. Elles permettraient le libre déplacement des animaux (avec moins de dangers) et assurait un plus grand brassage génétique, garantissant ainsi la survie des espèces.

Nous encourageons les architectes à prévoir ces aménagements dans leurs plans de constructions de lotissements, de zones artisanales ou  zones industrielles.

Les avantages ne sont pas que pour les animaux :

- en fond de jardin, cela forme un écran visuel esthétique.

- en haie libre, l'entretien est une coupe quasiment à blanc (recépage) tous les 10-15 ans, la haie se régénèrera en grande partie toute seule.

- Elles apportent de la vie et enrichissent votre sols...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Dsc 0224